Volume 11, numéro 1 — Hiver 2011

Colectivo

De retour avec un troisième album

C'est durant l'austérité de l'hiver québécois que la vivifiante formation Colectivo a lancé son troisième album, intitulé Tropical Trash.

Le groupe ska-reggae-punk chante encore en espagnol, français et anglais. Il n'a rien perdu de son côté festif. Sur son troisième album, il exploite encore plus à fond les antagonismes entre les trois Amériques. Cette confrontation avec la dure réalité est aussi à l'image du parcours qu'a vécu la formation depuis ses débuts il y a dix ans, un parcours jalonné de moments éblouissants mais aussi d'épreuves.

Le groupe a passé par toute sorte de mutations, passant de quinze personnes sur scène à dix-sept, puis à dix. Après avoir donnée des spectacles au Québec et en Ontario, après sept tournées au Mexique, après avoir vécu les bouleversement qu'a connu l'industrie du disque depuis dix ans (le groupe a investi beaucoup pour réaliser l'album Especial, sorti en 2005, au moment où tout le monde se tournait vers le téléchargement sur Internet), après un combat épique pour conserver son nom de domaine, après la perte du guitariste et accordéoniste Sean Fox Fraser, mort dans un accident de la route en juin 2008, certains ont décidé d'emprunter une autre voie.

Le groupe a eu besoin de temps pour décider s'il continuait, explique Shantal Arroyo. En 2007, lorsqu'il a donné son spectacle aux FrancoFolies, Colectivo, qui venait de faire trois tournées au Mexique en trois ans, avait déjà composé deux nouvelles chansons; le groupe prêt à travailler sur son troisième album. Mais quand l'un d'entre nous est mort, ça nous a ébranlés. Certains ont décidé de prendre une autre orientation.

Deux ans et demi après l'accident, Colectivo sort un disque qui parle, à travers les histoires que peut vivre un groupe en tournée, de pauvreté, d'environnement, de vie, de responsabilité sociale, sans jamais tomber dans une critique moralisatrice cependant, et tout ça bien entendu sur une trame sonore enjouée, comme c'est sa marque de commerce.

Si le groupe a beaucoup réfléchi à son avenir, il ne fait pas de toute pour Shantal Arroyo que cet avenir aura lieu sur une scène. Elle confiant récemment à Marie-Christine Blais, de La Presse, qu'elle voyait Colectivo comme le Buena Vista Social Club de Montréal: On va avoir 70 ans et on va continuer! On est comme une vieille ligue de hockey de garage. La différence, c'est qu'on joue de la musique plutôt que du hockey. L'avantage, c'est qu'on ne perd jamais!

Signe que le groupe s'adapte aussi aux nouvelles réalités du marché du disque, l'album fut d'abord rendu disponible en téléchargement avant sa sortie physique en magasin. Colectivo sera en tournée au Québec en février.

Sauter le menu
Skarlatine > 2011 > Hiver > Colectivo

Disque

Rude City Riot

Pélude à la sortie du premier album de Rude City Riot!

Trojan Records

La maison d'édition musicale Trojan fait du neuf avec du vieux!

© 2011 — Skarlatine, la fièvre du ska!