Volume 10, numéro 12 — Décembre 2010

Nécrologie

Décès de Gregory Isaacs et de Sonia Pottinger

Les derniers mois ont été d'une profonde tristesse pour l'industrie jamaïcaine du disque avec le décès de Gregory Isaacs et de Sonia Pottinger, deux figures d'influence de l'univers reggae.

Gregory Isaacs est décédé de 25 octobre 2010 après une longue bataille contre le cancer du poumon. Il fut une figure dominante du reggae durant les années 1970 et 1980. Il a eu de nombreux succès et a influencé un nombre incalculable d'artistes.

Pour vous familiariser avec le répertoire de Gregory Isaacs, Trojan Records propose une collection de deux disques intitulée Night Nurse : The Best Of. On peu y écouter des chansons de ses débuts lorsqu'il était un parfait inconnu de la scène reggae jusqu'à ses plus grands classiques, qui ont notamment défini le style lovers' rock.

On y trouve des pièces enregistrées pour Trojan et Island Records, dont certaines ont été par la suite rééditées chez Universal. Le disque double est accompagné d'un livret étoffé dont la rédaction de la préface fut confiée à Laurence Cane-Honeysett.

Une exception dans une industrie dominée par les hommes

L'engagement de Sonia Pottinger dans l'industrie musicale remonte au milieu des années 1960, plus précisément lorsqu'elle a lancé Tip Top Records en 1965 au 37 Orange Street. Elle a acquis ses premiers galons avec un succès local de Joe White and Chuck.

Peu après, sa carrière de productrice de disques l'a amenée à réaliser de nombreux succès pour les étiquettes Gay Feet et High Note, dont plusieurs durant l'ère rocksteady et early reggae avec groupes tels que The Ethiopians, The Gaylads, The Melodians et The Maytals. Ses enregistrements les plus connus sont ceux qu'elle a produits pour Bob Andy, Justin Hinds, Marcia Griffiths, Slim Smith, Alton Ellis, U-Roy et Big Youth. Elle quitte les affaires au milieu des années 1980 au moment où émerge le dancehall.

En 1974, elle a racheté le catalogue de Treasure Isle, peu de temps avant la mort de Duke Reid, ouvrant une bataille judiciaire avec Coxsone, le fils de Reid et Bunny Lee qui se disputaient les droits des enregistrements. Une décision de justice lui a donné raison en 2009.

On lui a rendu hommage en février 2009 lors de la remise des Excellence in Music & Entertainment Award. Elle est décédée le 3 novembre 2010 des effets cumulés du syndrome d'Alzheimer, qu'elle a combattu durant une longue période.

Sauter le menu
Skarlatine > 2010 > Décembre > Nécrologie

Disque

Rude City Riot

Pélude à la sortie du premier album de Rude City Riot!

Trojan Records

La maison d'édition musicale Trojan fait du neuf avec du vieux!

© MMX — Skarlatine, la fièvre du ska!