Volume 10, numéro 5 — Mai 2010

Les Colocs

L'industrie du cinéma rend hommage à Dédé Fortin

La musique du chanteur et principal compositeur des Colocs, Dédé Fortin, vient d'être récompensée par l'industrie québécoise du cinéma.

Après six Félix, deux disques Platine, une pièce sacrée «chanson de l'année» par les auditeurs de CKOI-FM, voilà que c'est au tour de l'industrie du cinéma de rendre hommage à la musique des Colocs!

En effet, le film Dédé à travers les brumes, produit par Roger Frappier et Luc Vandal, a raflé trois prix le 28 mars dernier à la douzième soirée des Jutra, dont «meilleure musique». Le film, réalisé par Jean-Philippe Duval, s'est également distingué pour sa «direction artistique et les costumes». Sébastien Ricard (alias Batlam des Loco Locass), qui s'est glissé dans la peau de Dédé, fut couronné «meilleur acteur». Il a profité de la remise du prix pour faire des remerciements engagés, à l'image de celui qu'il interprète dans le film: J'espère qu'un jour, nous qui sommes locataire du Québec, nous serons enfin propriétaires de ce pays qui nous revient de droit. Des remerciements qui étaient peut-être un clin d'œil au lancement du deuxième album des Colocs, le soir du référendum de 1995, le jour où les Québécois, au grand malheur de Dédé, ont refusé d'assumer pleinement leur liberté…

Dédé avait une formation en cinéma. Il composait les textes, les musiques et tournait les vidéoclips des Colocs. Il avait un talent indéniable pour le septième art. Qu'on pense à la technique d'animation qu'il employait dans ses premiers vidéoclips, dont «Julie» et «Passe-moé la puck», ou l'incroyable plan séquence de «Tassez-vous de d'là». L'idée de la chanson «Belzébuth» est d'ailleurs née d'un projet de film d'animation qu'il n'a jamais terminé, un projet finalement achevé par Jean-Philippe Duval dans le générique d'introduction et de fermeture du film Dédé à travers les brumes.

Une dizaine de mois après sa mort, Les Rendez-vous du cinéma l'ont d'ailleurs honoré. Dans le cadre de cet événement, on a présenté un documentaire d'une heure et demie intitulé Le 2116: André Fortin, cinéaste.

Sauter le menu
Skarlatine > 2010 > Mai > Les Colocs

Hommage

Les Colocs

Le chanteur des Colocs va au bout son instinct de mort!

Avant de s'enlever la vie, Dédé fait la paix avec ses regrets!

Dédé emporte dans la mort la vraie raison de sa fuite

La démarche artistique des Colocs

© MMX — Skarlatine, la fièvre du ska!