Volume 10, numéro 3 — Mars 2010

The Slackers

La grande escroquerie des fainéants

Pour son prochain album qui sera lancé le 20 avril prochain, le groupe The Slackers revient chez Hellcat Records et emprunte un titre aux Sex Pistols!

The Slackers

Plusieurs changements se sont produits depuis la création des Slackers — la fermeture de Moon Ska Records, la soi-disant mort de la scène ska, la perte de plusieurs membres qui ont choisi d'autres carrières ou se sont mariés — mais le mélange musical de ska, de rocksteady, de reggae, de soul et de blues est resté le même qu'à leurs débuts.

Un de mes amis m'a apporté un ruban vidéo d'un spectacle que nous avons donné autour de 1994 ou 1995, juste après l'enregistrement de notre premier album, Better Late Than Never, explique Vic Ruggiero. On se disait qu'on devait probablement tourner les coins ronds, qu'on n'était pas si bon. En visionnant les enregistrements, je me suis rendu compte que rien n'avait changé, c'est le même groupe! Bien sûr certaines personnes sont différentes, mais étrangement, l'essence du groupe est demeurée la même.

Cette cohérence musicale peut être entendue sur le plus récent album des Slackers, intitulé Lost and Found, une compilation de matériel inédit composé entre 1998 et 2007 produite par le saxophoniste Dave Hillyard et le guitariste Jay Nugent.

Intitulé The Great Rocksteady Swindle, le prochain album des Slackers, qui sortira en avril, emprunte son titre au documentaire des Sex Pistols, The Great Rock 'n' Roll Swindle. C'est aussi le premier disque des Slackers produit par Tim Armstrong chez Hellcat Records depuis Wasted Days en 2001.

Après l'expiration de notre contrat chez Hellcat, nous avons toujours signé des ententes avec d'autres maisons de disques pour un seul album à la fois, sans exclusivité. Ça arrivait quand ça arrivait, explique Ruggiero. Toutefois, certaines personnes chez Hellcat l'avaient un peu mal pris, se demandant si le groupe avait décidé de ne plus enregistrer d'album avec eux. Mais en fait, le contrat était simplement échu. Les Slackers avaient de nouvelles chansons alors ils trouvaient une compagnie pour les produire. C'est un processus beaucoup plus naturel que vous ne pourriez l'imaginer. Alors les gens d'Hellcat nous ont dits: “dites-le-nous lorsque vous aurez un album à produire et nous sommes partants”. Alors on a dit: “eh bien le voici!”

Au moment où les membres des Slackers prêtent l'oreille à la musique traditionnelle américaine et jamaïcaine, le groupe a décidé de simplifier le processus d'enregistrement. J'enregistrais avec un groupe roumain qui m'a parlé d'un tripot à Berlin situé sous un édifice. C'est comme si vous enregistriez dans un garage, affirme Ruggiero. Pour le nouveau disque, chacun a participé à l'écriture des textes. Même Ara Babajian, notre batteur, a écrit une chanson, si bien que les textes sont plutôt amusants.

L'album Lost and Found est en vente maintenant et The Great Rocksteady Swindle arrivera chez les disquaires le 20 avril 2010.

Sauter le menu
Skarlatine > 2010 > Mars > The Slackers

Scène

The Specials

Les Specials reçoivent un prix honorifique!

Disque

Jim Murple Memorial

Le septième album du Jim Murple Memorial!

Cinéma

Les Colocs

Le film sur l'histoire des Colocs part favori aux Jutra!

© MMX — Skarlatine, la fièvre du ska!