Volume 10, numéro 2 — Février 2010

The Hangers

À moitié plaisant…

Le 24 novembre dernier, les Hangers procédaient au lancement officiel de leur premier album.

The Hangers

Intitulé Half The Fun, le disque est produit et réalisé Pat Gagnon, le guitariste de la formation. D'entrée de jeu, le groupe se distingue des autres formations punk ska par l'originalité de son orchestration, étant l'un des rares, sinon le seul, à intégrer du violon à son arsenal au lieu des cuivres traditionnels. Cela confère au groupe une sonorité qui rappelle vaguement la musique de l'Europe de l'Est et celle du Proche-Orient.

C'est probablement sur le rythme early reggae que le groupe est le plus efficace, notamment sur des titres tels que «Mexico», «Miss Leading» et «Picture Perfect». Mais la formation ne se laisse pas imposer qu'un seul genre, à preuve l'esprit funk de la chanson-titre et la ligne de basse quasi disco de la chanson «The Battle».

Le groupe poursuit son exploration musicale du côté des musiques latines sur une pièce intitulée «Spring». Imprévisibles, les chansons ne sont pas linéaires. Le rythme, le tempo, l'intensité ou l'ambiance peut changer à tout moment, ce qui ne fait qu'ajouter à l'originalité de l'instrumentation.

Le quintette revient au reggae sur les dernières plages de l'album, dont «Walking Home» et «Summer Getaway», deux chansons qui se démarquent de ce premier phonogramme.

Toutefois, il y a un mais. La production n'a pas su reproduire sur disque la «vibe» pour laquelle le groupe est autant apprécié en spectacle. Est-ce le mixage, la réalisation ou le matriçage qui est déficient, ou un mélange des trois? On ne saurait trop le dire, mais il manque une finition qui aurait emmené le disque plus loin.

Cela dit, pour un premier disque, chapeau! Ce qu'on retient de l'album, en somme, c'est l'originalité des compositions et non la technique maladroite sans doute symptomatique d'un budget de production limité. Et soyons indulgents, puisque même les chansons des plus grands artistes de ska, dont les Specials, les Kingpins ou General Rudie, ne sonnent pas aussi bien sur disque que là où elles prennent vie véritablement, c'est-à-dire sur scène.

Le groupe est formé de: Phil Cassidy (voix et guitare), Pat Gagnon (guitare), Frédérique TG (violon, claviers), Nicolas Berthelot (basse) et Julien Gagnon (batterie).

À vous procurer si vous aimez: The Undercovers, Trip The Off ou One Drop. En spectacle le jeudi 25 février au Petit Campus

Sauter le menu
Skarlatine > 2010 > Février > The Hangers

Disque

The Busters

Critique du plus récent disque des Busters!

Scène

Montreal Ska

La Société Ska de Montréal planifie la deuxième édition de son festival!

Vancouver 2010

Les Olympiades culturelles de Vancouver!

© MMX — Skarlatine, la fièvre du ska!