Volume 8, numéro 12 — Décembre 2008

Caracol

Effluves arboricoles

En magasin depuis septembre, le premier album solo de Carole Facal, alias Caracol, dévoile une nouvelle sensibilité et explore un univers musical influencé par plusieurs courants et époques.

Caracol (Photo: Sébastien Saint-Jean)

Souvent minimaliste pour ne pas diluer le propos, le nouvel univers de Caracol oscille entre force et fragilité, fierté et humilité, douceur et intensité. Ce nouveau projet musical est axé sur l'écriture de chansons gorgées d'émotion brute.

Elle écrivait déjà lors des longues semaines de tournées avec DobaCaracol. Son premier album solo, intitulé L'arbre aux parfums, se situe au croisement de la chanson, des musiques folk américaines, du son vintage des années 1950 et du vieux rocksteady. De facture indie-pop, l'album a été grandement influencé par la découverte du ukulélé (la guitare hawaïenne à quatre cordes), de l'auto harpe (un instrument folk doté de 36 cordes) et par un retour aux sources: une bonne vieille guitare acoustique!

Caracol (Photo: Sébastien Saint-Jean)

Principalement écrits en français, les textes explorent les recoins ombragés de l'âme, le cortège des émotions, la subtilité des relations humaines, les paradoxes, le doute, l'amour, la colère, l'arrogance et la recherche d'absolu.

Caracol n'a pas hésité, à travers ses paroles, à révéler des vérités parfois troublantes. Sérieux mais pas trop, souvent sarcastique, jamais tragique, L'arbre aux parfums, dont chaque chanson est une feuille, se veut évocateur d'une multitude de facettes humaines. Le disque va du folk au jazz en passant par le skaLivre de la colère»), le rocksteadyViens vers moi») et le lovers rockL'amour est un tricheur»).

Carole Facal a coupé ses nattes, chaussé des souliers et repris le collier du travail en studio…

C'est le 22 octobre qu'est sorti le premier extrait radiophonique, soit la chanson «Le mépris». Le lendemain, Caracol était nommée, avec Cœur de pirate et Alexandre Désilets, «Révélation Radio-Canada Musique» dans le cadre d'une nouvelle initiative dédiée au soutien et à la promotion de la relève musicale. Il faut dire que la chanson «L'amour est un tricheur» avait déjà tourné à quelques reprises sur les ondes de la Première chaîne de la radio publique.

Réalisé par Barry Russell et Jérémie Fournier, le vidéoclip de la chanson «Le mépris» est en onde depuis la fin octobre.

Armée de l'expérience acquise en tournée avec la formation DobaCaracol (425 concerts dans 16 pays, un disque d'or, plus de 100 000 albums vendus et récipiendaire du Félix de l'album «musique du monde» en 2005), Caracol, dotée d'une plus grande maturité, a désormais l'impression de s'être retrouvée. Elle a coupé ses nattes, chaussé des souliers et repris le collier du travail en studio. Par sa démarche personnelle et introspective, L'arbre aux parfums est un album sans compromis, à son image.

Pour la production de l'album, elle s'est entourée de Sébastien Blais-Montpetit à la réalisation (Champion et ses G-Strings), Maxime Lepage à la basse (DobaCaracol), Justin Allard à la batterie (Daniel Bélanger), François Lafontaine (Karkwa), Vincent Réhell (Stefie Shock) et Sandy Belfort (Pawa Up First) aux claviers, ainsi que David Laflèche à la guitare.

En tournée à partir de novembre…

Sauter le menu
Skarlatine > 2008 > Décembre > Caracol

Scène

The Specials

Le groupe ska The Specials se réunira en 2009 pour une série de spectacles…

Histoire

Island Records

50e anniversaire de fondation de la maison de disques Island Records!

Marcus Garvey

Marcus Garvey

Le militant Marcus Garvey, considéré comme un prophète par les Rastas!

© 2008 — Skarlatine, la fièvre du ska!