Volume 7, numéro 6 — Juin 2007

Tim Armstrong

Une vie de poésie…

Connu pour avoir fondé des groupes tels que Operation IVY, Dance Hall Crashers, Rancid et Transplants, le chanteur et guitariste Tim Armstrong revient à la musique qui l'a tant inspiré à ses débuts, le ska.

En attendant la sortie du prochain album du groupe punk Rancid, Tim Armstrong, accompagné par la formation The Aggrolites, a décidé d'enregistrer quelques titres qui devaient, au départ, sortir sur un album solo disponible uniquement sur Internet. Mais une légion d'admirateurs lui a écrit pour lui demander de réaliser l'album sur un support physique, preuve que le disque n'est pas encore mort.

Tim Armstrong

En magasin depuis le 22 mai, l'album, intitulé A Poet's Life, comprend un CD et un DVD contenant les vidéo-clips des dix morceaux. Les Aggrolites carburent comme d'habitude au skinhead reggae tandis que Tim Armstrong démontre une fois de plus son talent d'auteur-compositeur-interprète.

Le premier extrait audio-vidéo est un lovers rock intitulé «Hold On». La chansonnette fut enregistrée à Los Angeles. La batterie fut enregistrée avec un seul microphone et tous les instruments ont été enregistrés live, ce qui confère à la pièce une sonorité qui rappèle celle des précurseurs du reggae. Le vidéo-clip fut tournée en une seule soirée avec un groupe d'amis, incluant la présence de Lars Frederiksen.

La chanson «Into Action» propulse l'album avec un style surf festif alors que le reste de l'album est davantage d'inspiration early reggae et lovers rock, ce qui devrait plaire aux nostalgiques. L'album est un incontournable pour n'importe quels aficionados des groupes mod ska, que ce soit The Clash, The Specials, The Beat, Madness

Comme toujours, les comparaisons entre Joe Strummer et Tim Armstrong sont inévitables: bien que The Clash soit sans doute un meilleur groupe punk que Rancid, Armstrong est tout simplement meilleur que Strummer en matière de ska, de loin meilleur…

La sortie de ce disque arrive au moment où Rancid prend une première pause en six ans. Après la sortie de Rancid V en 2000, Lars Frederiksen a réalisé en 2001 son premier album solo, intitulé Lars Frederiksen and The Bastards.

L'année suivante, en 2002, Transplants a sorti son premier album éponyme. Puis l'album Indestructible, de Rancid, sortait en 2003, suivi, en 2004, du deuxième album solo de Frederiksen, intitlué The Viking. Pendant ce temps, Travis Barker (Blink 182), Rob Aston (alias Skinhead Rob), et Tim Armstrong retournaient en studio pour enregistrer le deuxième album de Transplants, intitulé Haunted Cities, paru l'année suivante, en 2005. L'année 2006 fut consacrée à la tournée et à la composition du premier album solo de Tim Armstrong. De plus, le septième album de Rancid devrait paraître au cours des prochains mois, en 2007.

The Aggrolites

Inspiré notamment par la musique de James Brown, Wilson Pickett et The Meters, le quintette The Aggrolites a trois albums à son actif. Le groupe a partagé la scène avec les légendes de la musique jamaïcaine (Prince Buster, Derrick Morgan, The Skatalites) et les vétérans de la scène ska (Madness, Rancid, Hepcat).

Sauter le menu
Skarlatine > 2007 > Juin > Tim Armstrong

Histoire

The Specials

Do Nothing EP

Jerry Dammers ne peut empêcher la rupture du groupe The Specials

Scène

The Barrymores

The Barrymores

Le groupe The Barrymores donne un dernier spectacle…

Entrevue

General Rudie

Phil Dixon

Le parcours artistique de General Rudie

© 2007 — Skarlatine, la fièvre du ska!