Volume 7, numéro 4 — Avril 2007

Skavenjah

Quinze ans de ska dans le ventre!

Skavenjah souligne cette année son quinzième anniversaire de formation. En juillet, le groupe sera de retour au Nakusp Music Fest.

En fait, cette année, la formation de Régina n'était pas censée se produire sur scène dans le cadre de cet événement. Les membres de la formation ne pouvaient quand même pas blâmer les organisateurs, puisqu'ils y avaient joué trois ans d'affilée — du jamais vu pour ce festival! Et puisque l'un des organisateurs est l'un de leurs plus grands admirateurs, les membres du groupe ne prenaient pas ce hiatus de façon personnelle.

Mais grâce à la persévérance de leurs admirateurs les plus dévoués et durs à cuir, le groupe écrira une page d'histoire en s'y produisant pour une quatrième année consécutive! En effet, les organisateurs du Nakusp Music Fest, devant les menaces continues des spectateurs, ont jeté la serviette et donné au groupe de Régina son laissez-passer pour la quatrième édition de l'événement…

Hommage à Desmond Dekker

Skavenjah a récemment enregistré une version de la chanson «You Can Get It If You Really Want», un classique de Desmond Dekker popularisé par Jimmy Cliff. Enregistrée au studio Clubhouse de Régina par Jason Plumb, cette reprise sortira sur une compilation produite par Bacteria Buffet Record en hommage au chanteur jamaïcain décédé l'année dernière.

Parmi les autres artistes qu'on pourra entendre sur la compilation, mentionnons: King Django (New York), One Drop (Victoria), Los Furios (Vancouver), The Afterbeat (Winnipeg), King Kong Gírio (Toronto) et le One Night Band (Montréal).

Un nouveau bassiste

Le groupe de Régina a maintenant un nouveau bassiste. En effet, Rob D remplace Darcy J à l'instrument à cordes. Rob D est surtout connu dans l'industrie de la musique country, et c'est avec enthousiasme que les membres du groupe l'ont accueilli et remercié pour son amitié et son dévouement envers la cause de Skavenjah.

Les vautours de la plaine

Skavenjah a vu le jour en juillet 1992 lorsque le claviériste Rick Gelsinger a placé une publicité chez le disquaire local afin de trouver des musiciens pour former un groupe de musique ska. Il était un amateur de musique 2 Tone, avec des groupes tels que The Specials, The Selecter, Madness et Bad Manners.

Une froide soirée d'hiver de cette année-là, il avait vu en spectacle, à Régina, un groupe de musique nommé King Apparatus. Le groupe jouait du ska

Dans la capitale canadienne du country, le groupe a choisi le nom Skavenjah parce que ce nom communiquait aux habitants du pays le style de musique que jouait l'ensemble formé de guitares et de cuivres.

Six semaines plus tard, en janvier 1993, au Channel One, ils ont fait leur première apparition sur scène. L'endroit était rempli! Une caméra de la station de télévision locale a tourné le spectacle pour l'émission Alternate Trax. Rick a changé son nom pour Rico… Détail peu connu: le chanteur actuel de Skavenjah était également sur scène ce soir-là, avec un autre groupe, et c'était aussi leur premier spectacle!

Deux semaines plus tard, Skavenjah a offert une deuxième prestation, mais cette fois, ce n'était pas une simple apparition… Le groupe assurait l'ouverture de Bad Manners, un des pionniers du ska en Angleterre, un groupe légendaire encore en activité aujourd'hui.

Rico n'arrivait pas à y croire, certains ont eu les chocottes, d'autres prenaient ça relax ou étaient trop jeunes pour savoir ce qui se passait… Ils ont tous rencontré Buster Blood et son groupe. Ce fut l'une des plus grandes expériences qu'ils avaient vécues, bref un prélude formidable pour une carrière d'une telle longévité!

Sauter le menu
Skarlatine > 2007 > Avril > Skavenjah

Disque

Big D

Strictly Rude

Le groupe de Boston présente son quatrième album, Strictly Rude

Scène

Ska Fest

Ska Fest 6

La sixième édition du Festival ska de Saint-Louis

Histoire

The Specials

Too Much Too Young EP

En route avec la Tournée 2 Tone

© 2007 — Skarlatine, la fièvre du ska!