Volume 6, numéro 9 — Septembre 2006

The English Beat

La Tournée Dance Crazed Too!

Le mardi 19 septembre prochain, trois porte-étendards du mouvement Two Tone se produiront sur la scène de La Tulipe, à Montréal.

En effet, la tournée Dance Crazed Too! débarque en Amérique du Nord en septembre. Après une série de concerts aux États-Unis, Dave Wakeling (The Beat), Pauline Black (The Selecter) et Lynval Golding (The Specials) mettent le cap au Nord pour quelques dates au Canada.

Dance Crazed Too!

Dernièrement, le guitariste des Specials, Lynval Golding, a rejoint la formation de Dave Wakeling, The English Beat. Les deux Anglais vivaient aux États-Unis depuis bon nombre d'années. Durant les années quatre-vingt, Golding avait joint la formation Special Beat, qui, comme l'indique son nom, réunissait plusieurs membres des groupes The Beat et The Specials, après la dissolution de leur formation respective.

Il avait cependant quitté après deux tournées pour œuvrer en production. Il connaissait donc le répertoire du groupe The Beat, mais n'avait jamais travaillé avec Dave Wakeling, car à l'époque où Golding jouait avec Special Beat, Wakeling travaillait en duo avec Ranking Roger au sein de la formation General Public.

La tournée met également en vedette une autre figure mythique du mouvement Two Tone. La chanteuse du groupe The Selecter, Pauline Black, fera entendre sa voix sur les incontournables «Too Much Pressure», «On My Radio» et «Carry Go Bring Come».

Le communiqué de presse promet deux heures de classiques des groupes The Beat, General Public, The Specials et The Selecter. Le nom de la tournée évoque avec nostalgie le film Dance Craze, qui a immortalisé sur pellicule les fameux concerts de la tournée Two Tone.

Le groupe de Birmingham s'est séparé en juillet 1983. Il avait prouvé, avec Madness, qu'il était possible de survivre à l'effondrement du mouvement 2-Tone. Cependant, l'aventure s'est terminée durant la fin de semaine du 2 et du 3 juillet 1983, durant laquelle The Beat jouait en première partie de David Bowie. La formation était sur le point de signer un contrat avec la maison de disques Virgin, et il était enfin possible de caresser des ambitions de succès en Amérique du Nord.

Toutefois, Virgin était plutôt d'avis que le groupe n'avait pas d'avenir, et que seul Dave Wakeling et Ranking Roger valaient le papier sur lequel était rédigé le contrat. Après que Bowie eut affirmé que The Beat était le meilleur groupe avec lequel il avait joué et qu'il eut proposé à la formation d'ouvrir tous les spectacles de sa tournée Serious Moonlight, Wakeling a bien tenté de sauver le groupe, mais il était trop tard: les avocats avaient déjà commencé leur travail de division.

D'ailleurs, l'utilisation du nom The Beat suscite encore quelques débats. Ranking Roger a formé un groupe avec Saxa et Everett Morton nommé Twist And Crawl, qui a par la suite pris le nom The New Beat. Cynique, Wakeling accuse cette formation de ruiner l'héritage du groupe.

La tournée Dance Crazed Too! arrête à Montréal le mardi 19 septembre prochain, à La Tulipe (Autres dates de spectacles).

Sauter le menu
Skarlatine > 2006 > Septembre > The English Beat

Scène

Rancid

Rancid

Le groupe Rancid sur la route dans le cadre d'une tournée nord-américaine…

Disque

Less Than Jake

In With the Out Crowd

Neuvième album du groupe de Floride Less Than Jake

Studio One

One Love at Studio One

Plusieurs albums nous replongent dans l'histoire de la maison de disques Studio One

Histoire

The Specials

Coventry Automatics

Ville de Coventry, épicentre de la musique mod-ska

The Selecter

The Selecter

Quelques faits d'armes du groupe The Selecter

© 2006 — Skarlatine, la fièvre du ska!