Volume 6, numéro 3 — Mars 2006

Hi-Jack

Choisir son camp

Le vendredi 24 février dernier, le groupe Hi-Jack procédait au lancement officiel de son premier album, intitulé Choose Your Side (Cruel Éléphant, 2006). L'événement se tenait sous la nef du Centre d'art de Sherbrooke, rue King Ouest, repaire hétéroclite d'artistes doté d'une acoustique mise à l'épreuve avec succès par le groupe punk-ska.

Cette soirée de lancement a représenté plusieurs centaines d'heures de travail. Le groupe a invité le public à se joindre à eux pour une formule 5 à 7 afin de procéder à la première écoute publique de l'album suivie d'une courte performance de quelques-unes des chansons qui se retrouvent sur le premier album du groupe de Sherbrooke.

Sur l'album, le groupe ne s'impose pas de limites en termes de styles musicaux. On a même des chansons qui ont des tendances métal ou hardcore, mentionne le chanteur et guitariste, François Côté.

La fiesta s'est poursuivie à partir de 19h et a culminé lorsque le groupe est remonté sur scène pour une prestation électrique sous la nef, de 22h30 à minuit.

Pour déterminer l'ordre des chansons, le groupe avait décidé d'inscrire les titres de l'album Choose Your Side sur des bouts de papier et de les placer pêle-mêle dans un chapeau. Seul détail qu'avait omis le groupe quelques minutes avant de grimper sur scène: on a pas encore écrit les titres sur les bouts de papier…, admet le trompettiste, Gabrielle Gosselin. On n'a même pas de chapeau!, poursuit le bassiste, Simon Roy.

Mais quelques minutes avant de monter sur scène, le groupe anticipe le lancement officiel sans laisser poindre la moindre trace de stress. On prend ça relax, on se fait plaisir. On a invité beaucoup d'amis qu'on néglige un peu depuis qu'on a commencé à construire l'album.

En fait, le groupe ne s'est pas mis de pression sur les épaules non plus pour l'enregistrement, en évitant de se donner un ultimatum. Le Cruel Éléphant de Windsor a fait la réalisation et l'ingénierie sonore tout à fait gratuitement. C'est une radio communautaire qui s'est convertie en studio d'enregistrement afin de promouvoir la scène locale. Le processus d'enregistrement a duré pratiquement un an, selon le chanteur: On a fait ça à temps perdu.

Le tirage au sort a laissé la chance à l'imprévue et à l'improvisation de s'immiscer dans une performance bien rodée. Hi-Jack peut changer de styles trois fois dans la même chanson, mais est-ce un groupe de musique progressive pour autant? Non, pas exactement progressif, mais disons qu'il y a des progressions, affirme le bassiste, qui faisait partie d'un groupe de musique progressive avant de joindre Hi-Jack.

Les textes sont surtout inspirés par la vie personnelle du chanteur, qui a eu la faculté de travailler pour des patrons méprisables. Le chant lui sert donc d'exutoire, et le micro, de crachoir. Il déverse ainsi sa rage et vocifère contre les cibles qui lui empoisonnent l'existence.

L'album Choose Your Side est distribué par LOCAL Distribution, que le groupe a connu par l'entremise du label Cruel Éléphant.

Sauter le menu
Skarlatine > 2006 > Mars > Hi-Jack

Entrevue

The Afterbeat

Lancement de l'album Personals du groupe ska The Afterbeat

Scène

The Slackers

The Slackers' Peculiar

Les Slackers présentent les chansons de l'album Peculiar

The Skatalites

La formation jamaïcaine The Skatalites en tournée…

Histoire

2-Tone Week

Too Much Too Young

Palmarès des dix meilleures chansons produites par la maison de disques 2-Tone

© 2006 — Skarlatine, la fièvre du ska!