Volume 6, numéro 2 — Février 2006

Trip The Off

Décrocher pour un périple imprévisible

Le quatuor punky-reggae de Montréal, Trip The Off, était de passage au Petit Campus le jeudi 19 janvier dernier dans le cadre de la série des jeudis ska produits par Stomp Records.

La musique du groupe va du registre ska au punk rock, en passant par le reggae et le hardcore. Si une pièce comme «Murderer» peut vaguement rappeler le style de Sublime, d'autres, comme «In Tha Ghetto» sonnent plutôt comme la musique garage des Beastie Boys sur l'album Some Old Bullshit (Grand Royal, 1994).

Le groupe a profité de l'enceinte intimiste du Café Campus pour présenter au public quelques-unes des pièces qui vont paraître sur leur prochain album, dont la sortie est prévue avant l'été.

Pour ce spectacle, le quatuor était appuyé sur scène par plusieurs invités, dont le père du chanteur à la guitare, Lorraine Muller au saxophone ténor et Abra, qui a mis la table avec une nouvelle composition, «Street Music».

Parmi les nouvelles pièces, le groupe a de plus testé «Rock On» et «When The Man Comes», pour laquelle un vidéoclip sera tourné dans les prochaines semaines.

Pour sa part, Lorraine Muller s'est illustré notamment sur la pièce «Armagedeon Time» de Willie Williams (Coxsone), reprise avec succès par le groupe The Clash à la fin des années soixante-dix.

Au nombre des surprises que réservait la formation au public, il faut aussi mentionner une reprise d'un groupe fondateur du reggae, Toots and The Maytals, intitulée «Monkey Man», que le groupe The Specials avait reformatée dans une version punk-ska électrisante sur leur premier album éponyme (2 Tone, 1979).

Au rappel, Muller s'est emparée du microphone pour interpréter une reprise du premier album des Kingpins (Paddy Walsh), Watch Your Back, intitulée «Party in JA», au grand plaisir des spectateurs nostalgiques.

Sauter le menu
Skarlatine > 2006 > Février > Trip The Off

Scène

One Night Band

One Night Band

Jeudis ska avec le One Night Band

La Tournée Ska Brawl

Hi Jack

Hi Jack

Le groupe de Sherbrooke Hi Jack

© 2006 — Skarlatine, la fièvre du ska!