Volume 5, numéro 12 — Décembre 2005

Lo and the Magnetics

Wakeling et Muller: Les Sonny & Cher du Ska!

Le mois passé, Dave Wakeling et The English Beat se produisait en spectacle au Café Campus. En ouverture de spectacle: le groupe Lo and the Magnetics.

N'ayant pu assister à la représentation, Skarlatine a demandé à Lorraine Muller, la chanteuse du groupe de Montréal, de nous transmettre ses impressions au sujet de cette soirée. Nous en avons aussi profité pour lui poser quelques questions:

1 – Avez-vous joué «Beat Girl» des Kingpins en ouverture des English Beat?

«Nous n'avons pas joué la chanson “Beat Girl”, mais c'est vrai que ç'aurait été rigolo!»

2 – Quel moment fort du spectacle avons-nous manqué?

«Dave Wakeling, le leader et compositeur-interprète des English Beat, m'a demandé de chanter avec lui pendant toute la soirée. Entre deux chansons, il nous a appelés “The Sonny & Cher of Ska”. Il avait aussi demandé à notre guitariste de l'accompagner, donc nous étions deux à apprendre les chansons pendant qu'un des autres groupes jouait.»

«Il m'avait aussi invitée à le rejoindre sur scène à Toronto, car il a beaucoup apprécié notre spectacle, et me demandait continuellement de rester… jusqu'à la fin de leur spectacle!»

3 – À quand remonte cette amitié avec Dave Wakeling? Dans quel contexte avez-vous pris les photos exhibées sur le site des Kingpins?

«Les Kingpins ont joué avec English Beat et Dave Wakeling en 2000 au Horseshoe à Toronto. Il avait beaucoup apprécié les Kingpins. Je lui ai demandé lundi soir s'il se souvenait d'avoir vu les Kingpins à Toronto, et il m'avoua qu'il avait tenté de nous retrouver pour que nous puissions encore jouer avec eux. Sauf qu'il ne se souvenait plus du nom du groupe! Je fus touchée et nous avons insisté pour demeurer en contact cette fois-ci. La photo sur le site des Kingpins fut prise en 2000. De nouvelles photos seront bientôt publiées sur le site des Magnetics

4 – Je crois que Lo and the Magnetics ont tourné avec The Beat en Europe. Est-ce exact?

«En Europe nous n'avons pas eu la chance de jouer avec English Beat. Je ne suis pas certaine qu'ils tournent beaucoup là-bas, car Dave Wakeling habite maintenant en Californie.»

5 – Avec quel groupe avez-vous tourné en Europe? Quel souvenir impérissable en gardez-vous?

«Nous avons eu beaucoup de plaisir à jouer avec les Toasters pendant une semaine, surtout lors d'un spectacle dans un petit club tout en sueur avec une capacité de 350 places et 450 billets vendus! On se trouvait dans le club qui dégoulinait du plafond, des murs, etc. Les jeunes se sont mis à hurler et ont dansé les bras en l'air avec toute une énergie mémorable! C'était à Ljubljana en Slovénie! Nous avons aussi joué deux spectacles avec les Skatalites en Allemagne devant au-delà de mille personnes.»

6 – Qu'en est-il au sujet du tournage du vidéoclip pour la chanson-titre de l'album A Part?

«Le vidéoclip pour la chanson “Pull it All Apart” n'est toujours pas prêt, malgré qu'il ait été tourné le 19 mai 2004. C'est un scandale! Je n'ai pas encore abandonné le projet, mais si un de vos lecteurs fait de l'édition visuelle de films et de vidéo-clips, n'hésitez pas à lui transmettre nos coordonnées!»

7 – C'est quoi au juste Top 5 Records? Qui en est le propriétaire? Pourquoi avoir choisit ce nom?

«Top 5 Records est le nom de mon label. Le nom vient de la chanson “Top 5” qui porte sur l'industrie de la musique. Ce n'est pas à cause du film High Fidelity, malgré que je l'ai vu maintenant et que je suis très fière d'être associée indirectement à quelque chose de qualité! J'adore John Cusack

«Merci aux lecteurs de Skarlatine! Et merci surtout à l'équipe, nous apprécions beaucoup vos efforts et sommes heureux de pouvoir contribuer. Pour en savoir plus: loandthemagnetics.com»

Sauter le menu
Skarlatine > Décembre 2005 > Lo and the Magnetics

Disque

The Busters

Evolution Pop

Critique de l'album Evolution Pop

The Afterbeat

Personals

Critique de l'album Personals

Scène

The Beat

The Beat

Dave Wakeling et The English Beat

© mmv — Skarlatine, la fièvre du ska!