Volume 5, numéro 10 — Octobre 2005

One Night Band

Alexandre Giguère

Du reggae actualisé

Fondé au départ par des amis qui voulaient monter un groupe pour un spectacle bénéfice, le One Night Band avait comme objectif de faire un seul show, pour le plaisir de se retrouver tous sur scène. Nous avons eu tellement de plaisir à faire ce spectacle que nous avons décidé de continuer, explique le chanteur, Alexandre Giguère.

Depuis ce temps, la plupart des membres originaux ont quitté le projet, mais quatre sont restés et trois nouveaux acolytes les ont rejoints afin de propager leur musique roots rock reggae à qui veut bien l'entendre. Je dirais que notre répertoire comporte beaucoup de reggae sans toutefois négliger le ska et le rocksteady, précise Giguère, en admettant que le groupe est grandement influencés par le mouvement jamaïcain des années soixante.

Le One Night Band prend vie sur scène, avec entre autres des reprises de groupes ska et reggae qui ont changé l'histoire de la musique, dont Prince Buster, Phillys Dillon, Bob Marley, The Skatalites, Peter Tosh, The Specials, Dawn Penn, et ainsi de suite. Au sein de ce groupe, nous avons toujours aimé monter les chansons des autres, simplement pour le plaisir que nous avons à les interpréter. Avec le recul, Giguère pense que les reprises ont aidé le groupe à trouver sa propre sonorité. Pour apprendre à jouer un style, rien de mieux qu'écouter les enseignements des grands artistes qui vous ont précédés… Les artistes qui ont composé les chansons que nous interprétons sont en quelque sorte devenus nos mentors!

Héritier d'un passé et d'une culture aussi riche en créativité, le groupe peut lui-même composer et contribuer à cette musique qui les inspire tant. Cependant, trouver une méthode de travail efficace ne s'est pas fait du jour au lendemain. Les compositions du groupe prennent généralement naissance entre les quatre murs de mon sous-sol! Les bases sont jetées avec une guitare acoustique, puis on essaie différents arrangements au local afin d'en faire une chanson., affirme Giguère à propos du processus de création.

Le groupe aborde plusieurs thématiques, dans un vaste registre allant d'histoires banales aux sujets les plus sérieux. Je dirais que nos textes ont généralement quelque chose de personnel, auquel on tente de donner une couleur universelle.

Le One Night Band a une quinzaine de spectacles prévus cet automne. Il repassera dans plusieurs coins visités durant la tournée estivale, dont Saguenay, Ottawa, Toronto, New York et Buffalo. Nous sommes, de plus, en phase de composition intensive afin d'avoir assez de matériel pour enregistrer un disque vers la fin de l'automne. L'album devrait sortir entre le printemps et l'automne 2006. Nous voulons que ce disque en vaille la peine et qu'il nous représente bien. Nous allons prendre le temps de le faire à notre goût. Sur le deuxième maxi, intitulé Session B, les voix rock se juxtaposent à la musique reggae, le tout couplé à une réalisation moderne et probante. À voir en spectacle!

Sauter le menu
Skarlatine > Octobre 2005 > One Night Band

Scène

The Hoodlums

The Hoodlums

Les Hoodlums au Box Office!

Skavenjah

Skavenjah

Skavenjah revient de tournée indemne!

Disque

The Afterbeat

The Afterbeat

L'album Personals bientôt disponible…

King Django

King Django

Son plus récent album, intitulé Roots Tonic

© mmv — Skarlatine, la fièvre du ska!