Volume 5, numéro 6 — Juin 2005

Los Furios

Coup de semonce

Los Furios

Le groupe de Vancouver The Furios nous convie à du punk ska rehaussé de rythmes latins sur le disque Warning Shot, avec un croisement entre les Toasters et Los Fabulosos Cadillacs ou, si vous préférez, Voodoo Glow Skulls.

L'album Warning Shot (Megalith Records, 2005) commence avec un solide avertissement sur la pièce «Too High»… et le genre de poésie qui devrait remporter un succès spontané sur les plages de Tofino.

À la première écoute, on remarque «Media Warfare», qui traite de la désinformation patente dans l'univers médiatique en temps de guerre.

Les arrangements de «Let it off», «One of These Days» et «Ready To Go» rappellent vaguement le son qui a fait la marque de commerce des Mighty Mighty Bosstones sur l'album Let's face it (Big Rig, 1997), sans le côté coincé qu'on reproche parfois — à tort ou à raison — aux groupes ska de la côte Est.

Si vous aimiez le style de Me Mom & Morgentaler sur leur succès espagnol «Pepita la pistolera» *, vous aimerez peut-être la mixer avec «La Furia Llego» sur votre prochaine compilation personnelle, et tant qu'à faire, pourquoi pas mixer «Preso» avec «Martha» de Grim Skunk! **

Or n'allez pas croire que le disque Warning Shot n'est qu'un ramassis d'emprunts réchauffés. Au contraire, la musique des Furios est dotée d'une signature sonore qui la rend unique.

Il y a aussi la festive «Hey Sister», qui juxtapose allègrement le reggae et le ska core. À l'opposé, le groupe tente une incursion réussie en territoire dancehall sur la pièce «Brand New Low» avec des propos plus sombres.

Après quelques écoutes, c'est cependant une pièce de milieu d'album comme «Seventy Seven» qui retient notre attention, avec une réflexion polémiste au sujet du punk rock et du hardcore, qui ont vendu leur âme au marché de consommation.

On promet bien sûr de ne pas répéter cette erreur, de résister au diktat capitaliste. Avec un contrat de disque chez Megalith Records et un contrat de distribution au Canada chez Bacteria Buffet Records, le groupe The Furios a des chances de tenir parole.

The Furios' Warning Shot

En fin d'album, une chanson comme «Body Bag» traite d'un autre sujet universel, c'est-à-dire le chagrin qu'éprouveront vos amis lorsque vous reviendrez à la maison dans un sac… Ce ska two-tone, qui passe inaperçu à la première écoute, peut rendre accro.

L'album se conclue par un reggae qui parle d'agitation sociale et qui vous reste dans la tête, «Youth Are Getting Restless». Vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous a pas prévenu!

À mentionner en terminant deux chansons qui devraient plaire aux admirateurs de Rancid et de NOFX, en boni sur la version canadienne. Bref, de la musique à message sur laquelle vous pouvez danser sans modération!

Sauter le menu
Skarlatine > Juin 2005 > Los Furios

Nouveauté

Colectivo

Colectivo: Especial

Lancement du disque Especial

Entrevue

The Conspirators

JFK & The Conspirators' Mash up the dance

Mash up the dance

Entrevue

The Slackers

Vic Ruggiero

Entrevue: Vic Ruggiero

Entrevue

Unstoppable

The Planet Smashers

Levons nos verres aux Planet Smashers

Entrevue

The Peacocks

The Peacocks

Du rockabilly explosif!

© mmv — Skarlatine, la fièvre du ska!