Sauter le menu

Fiches biographiques

Références

Montréal

Cette page contient de courtes descriptions biographiques et des liens vers les sites Web officiels des artistes punk-ska originaires de Montréal (Québec):

Malgré nos efforts, notre meilleure volonté et notre grand souci de rigueur, nous sommes conscients que cette page demeure incomplète. Nous tenterons d'ajouter des liens sur une base mensuelle, quoique nous ne prétendrons jamais faire preuve d'exhaustivité. Revenez nous visiter bientôt pour voir les changements!

Brixton Robbers

Montréal (Québec) — Formé en novembre 2004, le groupe a sorti son premier album, intitulé Rocks and Cranes, en août 2009 chez Big Wheel Records. Depuis ses débuts, la formation a sévi en faisant entendre sa musique hard core au Canada et aux États-Unis. Le groupe a partagé la scène avec UK Subs, Grimskunk, The Planet Smashers, The Sainte Catherines, Subb, The Expos, Streetlight Manifesto et plusieurs autres.

Paul Cargnello

Montréal (Québec) — Ancien chanteur du trio The Vendettas, Paul Cargnello lance son premier disque solo en 2002, dans lequel il met de l'avant un style de musique hybride entre le punk, le folk et le reggae.

Paul Cargnello (Alex Steau)

En 2007, son premier album entièrement francophone, intitulé Brûler le jour, reçoit autant l'unanimité critique que le succès populaire. L'extrait «Une Rose Noire» se hisse au Top 20 tandis que son vidéo inusité fut sélectionné dans le programme du Musée d'art contemporain de Montréal. En nomination pour le prix Félix Leclerc, Cargnello fut de la cuvée 2007 Sacré-Talent de Radio Canada.

Au fil des projets, des genres et des langues, Paul Cargnello acquiert une notoriété grandissante grâce à son répertoire engagé. Avant tout, auteur-compositeur-interprète et poète, Cargnello, le citoyen du monde, continue à puiser aisément sa musique dans le reggae jamaïcain, pour ensuite s'enflammer aux racines du R&B américain et visiter sans détour les rythmiques brûlantes de la Louisiane.

The Beatdown

Montréal (Québec) — Fondé en 2009 à Montréal, le quatuor a fait paraître son premier album éponyme en juin 2010 chez Stomp Records.

La formation a déjà plusieurs exploits à sa feuille de route. En un an, The Beatdown a tourné dans plus de dix pays, partagé la scène avec des groupes tels que The Slackers, The Planet Smashers, U-Roy, Subb, Vernon Maytone (The Maytones), Chris Murray et The Aggrolites. Il a fait partie des têtes d'affiche du Festival international reggae de Montréal, du Festival du Bout du Monde de Gaspé, du Montreal Ska Fest et de l'Ottawa Ska Fest.

Né des cendres du One Night Band, le quatuor ramène le gros reggae pesant à l'avant scène. Le groupe est formé d'Alex Giguère, guitare, voix; Pascal Lesieur, basse; Jovan Savoie, guitare et Nicholas Fizzano, batterie.

The Hangers

Montréal (Québec) — C'est sous le soleil chaud de l'été 2001 que de jeunes musiciens montréalais mettent tout en place afin de créer un son basé sur un esprit festif et la bonne humeur.

Bien que les membres fréquentent encore l'école secondaire à cette époque, l'énergie positive et endiablée que le groupe dégage sur scène les mène jusqu'à une prestation au Club Soda de Montréal. Fort de ce succès, le combo passera quelques années à parfaire un style plus personnalisé.

Les Hangers réussissent à se démarquer de leurs pairs en combinant un amalgame de styles musicaux variés, que ce soit du rock ou du funk, tout en intégrant le ska et le reggae.


Visitez aussi la page de liens sur les groupes canadiens pour d'autres groupes ska du Québec.

© 2000–2009 — Skarlatine, la fièvre du ska!