Volume 9, numéro 5 — Mai 2009

Rancid

L'effet domino…

Le septième album de Rancid, intitulé Let the Dominoes Fall, sortira le mardi 2 juin prochain.

Rancid

Ce disque très attendu est le premier album du groupe depuis Indestructible, paru en 2003. Entretemps, le groupe est demeuré actif avec des tournées et des projets en solo, dont le deuxième album de Lars Frederiksen, le deuxième album des Transplants et la réalisation de l'album A Poet's Life de Tim Armstrong.

Produit et mixé par Brett Gurewitz, ce septième album devait à l'origine sortir en 2007, mais Rancid avait finalement choisi de publier un DVD et de réunir sur disque une série de chansons parues en face B et sur différentes compilations. Intitulé B Sides and C Sides, le disque comprenait également quatre nouvelles compositions, dont «Clockwork Orange».

En spectacle au Québec

Le groupe va appuyer la sortie de son septième album dans le cadre d'une tournée de deux mois avec Rise Against. L'ouverture des spectacles sera confiée à Riverboat Gamblers en juin puis à Billy Talent en juillet.

La tournée s'arrêtera à l'Agora du Vieux-Port de Québec le mercredi 17 juin prochain, puis le lendemain, le jeudi 18 juin, au Parc Jean Drapeau, à Montréal. La formation promet des spectacles différents à tous les soirs, avec quelques nouvelles chansons et des pièces issues de tous leurs albums.

Groupe punk incontournable formé en 1991 par Tim Armstrong (guitare, voix) et Matt Freeman (basse), Rancid a suscité l'engouement de la scène régionale de San Fransico Bay dès ses débuts. Sa notoriété s'est rapidement propagée au reste de l'Amérique puis à l'Europe.

Les fondateurs du groupe, des amis de longue date, avaient auparavant sévi dans la désormais légendaire formation punk-ska Operation IVY, grâce auquel la musique ska s'est propagée comme une traînée de poudre en Amérique du Nord.

Sauter le menu
Skarlatine > 2009 > Mai > Rancid

Disque

Madness

Madness' Dust Devil

Un nouvel album de Madness!

Scène

The Specials

Controverse au sujet de la réunion des Specials!

© 2009 — Skarlatine, la fièvre du ska!