Sauter le menu

Histoire de la musique SKA

Historique: États-Unis

La troisième vague du ska

La troisième vague a d'abord commencé comme un revival two-tone, avec des formations telles que The Toasters, Bim Skala Bim et Voodoo Glow Skulls.

The Toasters

Puis, de vigoureuses scènes régionales se sont développées à New York, Boston et Los Angeles. Le ska est alors entré dans un processus de mutation. Des formations comme les Mighty Mighty Bosstones ont inclus le ska parmi tout un amalgame de sonorités pour produire du skacore, une variété faisant largement appel à la guitare électrique et à la distorsion.

Pendant ce temps, des groupes tels que Operation IVY, Rancid, Sublime ou Reel Big Fish intègrent le style à leur musique pour créer des sonorités tantôt punk-ska, tantôt punksteady. Enfin, des groupes comme Hepcat, NY Ska Jazz Ensemble ou Stubborn All-Stars restent fidèles aux racines du ska.

Cet intérêt soudainement renouvelé a conduit plus d'un gourou de l'industrie musicale américaine à proclamer — pour la énième fois dans l'histoire de la musique — que le ska allait devenir la prochaine grande vogue. Hormis quelques exceptions éphémères, le style n'est jamais sorti de sa marginalité.

Histoire

© 2000–2005 — Skarlatine, la fièvre du ska!