Skarlatine, la fièvre du ska!

Musicographie

The Specials

Formé à l'origine en 1977 par le compositeur, claviériste et idéateur Jerry Dammers, le groupe portait le nom The Coventry Automatics avant de changer pour The Special A.K.A., puis d'abréger pour The Specials.

The Specials

Le groupe est formé de Jerry Dammers, clavier; Terry Hall, voix; Lynval Golding, guitare rythmique et voix; Neville Staple, voix et percussions; Roddy Radiation, guitare; Sir Horace Gentleman, basse et John Bradbury à la batterie. Les membres honoraires sont Rico Rodriguez au trombone et Dick Cuthell à la trompette.

Le groupe se fait d'abord remarquer par les grandes maisons de disque en jouant en ouverture des Clash, mais Dammers choisit plutôt de démarrer son propre label, 2 Tone. Le two tone ska devient synonyme de mod-ska. Le premier 45 tours, «Gangster», se hisse au Top Dix des palmarès au Royaume-Uni!

Produit par Elvis Costello, le premier album éponyme est rapidement suivi par un maxi enregistré en concert, intitulé Too Much Too Young. La chanson-titre est bannie par la BBC, ce qui ne l'empêche pas de se hisser en première position du palmarès britannique!

Le groupe change ensuite de direction musicale et sort son deuxième album, intitulé More Specials. La deuxième vague du ska s'essouffle et 2 Tone commence à éprouver des difficultés financières. Lorsque le film Dance Craze est distribué, le public est déjà passé à autre chose…

La chanson «Ghost Town» sort en 1981 au moment où éclatent les émeutes causées par le chômage et l'intolérance raciale à Brixton et Liverpool. Propulsée en première position, la chanson n'arrive cependant pas à sauver The Specials, qui se démantèle en août 1981.

Terry Hall, Neville Staple et Lynval Golding quittent et forment le trio Fun Boy Three, privant le reste du groupe de la voix identifiée à sa marque de commerce.

Jerry Dammers ravale son amertume et tient le coup. Des raisons légales le force à retourner à l'ancien nom, The Special A.K.A., puis il recrute un nouveau chanteur, Stann Campbell. Le temps passe. Le groupe revient en 1984 avec l'album In The Studio. Le disque est acclamé par la critique. Il obtient quelques succès avec les chansons «Racist Friend» et «Free Nelson Mandela», mais les ventes ne décollent pas. Le dernier 45 tours, intitulé «What I Like Most About You Is Your Girlfriend», n'atteint pas le Top 40 britannique…

The Specials et 2 Tone, les catalyseurs d'un mouvement musical aussi explosif qu'éphémère, s'écroulent brusquement. Dammers dissout la formation et poursuit son engagement social notamment au sein du collectif Artists Against Apartheid.

Dammers a l'initiative d'organiser un concert au Wembley Stadium afin de célébrer le soixante-dixième anniversaire de naissance de Nelson Mandela. Un nombre impressionnant d'artistes participent à cet événement, dont Stevie Wonder, Dire Straits, Whitney Houston et Simple Minds. Deux ans plus tard, il récidive, mais cette fois, avec un Mandela libre!

Peu après la séparation officielle, quelques membres du groupe se joignent à d'autres musiciens orphelins issus du mouvement 2 Tone (English Beat, The Selecter) pour former un groupe de tournée nommé Special Beat.

Durant le milieu des années 1990, afin de surfer sur le regain d'intérêt suscité par la troisième vague du ska, une autre mouture des Specials — sans Dammers — refait son apparition avec une série d'albums déshonorants, produits dans l'unique objectif de faire sonner la caisse enregistreuse: Today's Specials (1996), Guilty Til Proved Innocent! (1998) et Conquering Ruler (2002).

Finalement, les tournées épuisantes, l'enregistrement de l'album More Specials (1980), le changement de direction musicale, l'enregistrement du maxi Ghost Town, le manque de répit, ont conduit le groupe The Specials à la séparation.

Archives

Coventry Automatics

Coventry Automatics

Ville de Coventry, épicentre de la musique mod-ska

Entrevues

Jerry Dammers

Jerry Dammers

Jerry Dammers règle ses comptes avec certains transfuges!

Jerry Dammers

Le point de vue de Jerry Dammers au sujet de la la séparation des Specials

Jerry Dammers

Un portrait des années qui ont précédé la création de 2 Tone

The Specials

Jerry Dammers raconte comment il a formé le groupe ska The Specials

Jerry Dammers

Jerry Dammers rectifie les faits…

© 2009 — Skarlatine, la fièvre du ska!